DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vienne : des discussions dites "très constructives" entre l'Iran et l'AIEA


Iran

Vienne : des discussions dites "très constructives" entre l'Iran et l'AIEA

C’est un signal positif de plus après l’offensive de charme diplomatique du président Hassan Rohani aux Nations Unies.
Le nouvel ambassadeur iranien auprès de l’Agence internationale de l‘énergie atomique, à Vienne, Reza Najafi semble avoir conquis le chef des inspecteurs, Herman Nackaerts :

“Nous avons eu des discussions constructives sur différents problèmes et nous sommes convenus de nous rencontrer à nouveau le 28 octobre. Nous entrerons alors dans le vif du sujet pour résoudre toutes les questions en suspens.”

Voilà 10 ans que l’AIEA enquête sur l’Iran pour déterminer si son programme nucléaire est purement pacifique. Et elle ne peut toujours pas l’affirmer par manque de coopération du régime islamique.

Les inspecteurs internationaux négocient notamment l’accès à la base militaire de Parchin comme à tous les sites d’enrichissement d’uranium.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Greenpeace bien décidée à obtenir la libération de l''équipage de l'Artic Sunrise.