DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Echange Rohani-Obama : réactions contrastées à Téhéran

Vous lisez:

Echange Rohani-Obama : réactions contrastées à Téhéran

Taille du texte Aa Aa

En Iran, l‘échange téléphonique entre Hassan Rohani et Barack Obama a fait l’objet de commentaires plutôt enthousiastes.

Dans la presse ce samedi, il en est évidemment beaucoup question. La plupart des titres saluent un événement historique. Cela fait près de 35 ans que les relations diplomatiques entre l’Iran et les Etats-Unis sont coupées.

“Il ne faut pas s’enflammer, dit un habitant de Téhéran. Mais c’est un bon début. C‘était nécessaire. Et peut-être qu’il aurait fallu aller au-delà d’un simple coup de fil”.

D’autres Iraniens ont tendance à mettre en garde contre un excès d’enthousiasme. C’est le cas d’Amir Mohebbian, politologue, proche des courants conservateurs.

“Certains radicaux en Iran réagissent négativement, dit-il. Leur pouvoir dépend en fait de l’attitude des Américains. Un réchauffement des relations avec les Etats-Unis entraînera, chez ces personnes, une radicalisation encore plus forte. Et ces personnes mettront la pression sur le gouvernement pour qu’il fasse machine arrière”.

Preuve de ces dissensions dans l’opinion iranienne, les manifestations organisées ce samedi matin pour le retour au pays d’Hassan Rohani. D’un côté, les supporters du nouveau président et de l’autre, des conservateurs qui criaient des slogans hostiles, notamment à l‘égard des Etats-Unis.

“On sait que les Américains n’ont que faire des Iraniens, assure ce manifestant conservateur. Notre Guide suprême l’a dit à de nombreuses reprises : cela fait des années que nous résistons à l’impérialisme américain. Ce n’est pas le moment d’arrêter”.

Le ministre des Affaires étrangères a été invité par les parlementaires à s’exprimer devant la commission de la sécurité nationale, sur ce contact téléphonique entre Rohani et Obama.