DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Première résolution du Conseil de Sécurité sur la Syrie


Syrie

Première résolution du Conseil de Sécurité sur la Syrie

Le Conseil de Sécurité a adopté une résolution encadrant la destruction des armes chimiques du régime de Bachar al-Assad. C’est la première jamais adoptée depuis le début du conflit en Syrie il y a deux ans et demi, mettant fin à des semaines de négociations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Russie.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a par ailleurs affirmé qu’il souhaitait qu’une nouvelle conférence internationale sur la paix en Syrie se tienne à Genève à la mi-novembre.

“Pour la première fois, le monde entier, d’une seule voix, impose une résolution contraignante au régime d’Assad, lui demandant de se débarasser des armes qui ont été utilisées avec un effet dévastateur comme des armes de terreur.” a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

La résolution 2118 est le fruit de l‘émoi international suscité par l’attaque chimique commise le 21 août près de Damas, qui avait fait des centaines de morts.

Mais la violation de cette résolution n’entraînera pas de sanctions automatiques.

“Cela confirme l’accord conclu lors du sommet russo-américain à Genève. Les violations de ces conditions ainsi que l’usage d’armes chimiques par n’importe quel camp devra faire l’objet d’une enquête minutieuse par le Conseil de Sécurité qui se tiendra prêt à agir sous l‘égide du chapitre VII de la Charte.”

La Russie a empêché que cette résolution soit placée sous le chapitre VII. Il faudra donc en voter une deuxième pour imposer des sanctions.

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques a approuvé un plan prévoyant la destruction totale de l’arsenal syrien d’ici l‘été 2014.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Iran-USA : un appel téléphonique historique de dernière minute