DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tunisie: Ennahda accepte la feuille de route pour une sortie de crise


Tunisie

Tunisie: Ennahda accepte la feuille de route pour une sortie de crise

En Tunisie, le parti Ennahda a accepté ce samedi les conditions posées par la Centrale syndicale UGTT pour sortir le pays de l’impasse politique.

Ces conditions sont :
1/ l’ouverture de négociations entre le parti islamiste et l’opposition laïque
2/ l’engagement du gouvernement à démissionner à l’issue des négociations
3/ la formation d’un gouvernement indépendant.

Le pays est plongé dans une crise politique, notamment depuis l’assassinat de deux figures de l’opposition laïque, Chockri Belaïd en février et Mohamed Brahmi en juillet.

Le meurtre de ces deux personnalités a fait descendre dans les rues, des milliers de manifestants. Ils reprochent au parti islamiste de radicaliser la société tunisienne. Par milliers, ils réclament la démission du gouvernement.

Un plan de sortie de crise a été proposé par le puissant syndicat des travailleurs. Une feuille de route qui vient donc d‘être accepté par Ennahda.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : le leader néonazi d'Aube Dorée arrêté dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un rappeur