DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Portugais sanctionnent le gouvernement conservateur aux municipales


Portugal

Les Portugais sanctionnent le gouvernement conservateur aux municipales

C’est la douche froide pour Pedro Passos Coelho. Le Premier ministre de centre-droit et son parti le PSD ont reçu une claque historique dimanche.

L’austérité engagée depuis plusieurs années ne passe plus. Mais Pedro Passos Coelho a immédiatement annoncé “qu’il maintenait son cap afin de restaurer la confiance et la croissance”, alors que la troïka UE-FMI-BCE est à Lisbonne pour un nouvel examen du plan d’aide de 78 milliards d’euros dont le Portugal bénéficie depuis 2011.

Le Parti social-démocrate a perdu le contrôle d’au moins trois grandes villes dont Porto, Sintra et Vila Nova de Gaia.

A Porto, la seconde ville du pays dans le nord, c’est un indépendant, Rui Moreira qui a créé la surprise en l’emportant devant les grands partis. Le maire sortant est arrivé 3ème.

A Lisbonne, le maire socialiste Antonio Costa a été très largement réélu avec plus de 50% des voix, dix points de plus qu’en 2009.

Néanmoins, de nombreux Portugais ont opté pour l’abstention ou le vote blanc pour marquer leur désaccord avec la classe politique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Enrico Letta s'en remet au parlement