DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bugdet américain : les conséquences du "shutdown"


Etats-Unis

Bugdet américain : les conséquences du "shutdown"

Dans tous les pays, un emploi dans la fonction publique est gage de sécurité. Ce lundi à minuit, 800 000 fonctionnaires américains ont été mis au chômage technique faute de loi autorisant le financement de leurs service. Jusqu’au bout, les Républicains qui dominent le congrès sont restés inflexibles sur l’“Obamacare”, quitte à paralyser l’Etat fédéral.

Adrian Lancashire, euronews:
Nous rejoignons notre correspondant à Washington, Stefan Grobe pour mieux comprendre la situation. On en est-on dans la capitale américaine, Stefan, avec tous ces fonctionnaires mis au chômage technique depuis aujourd’hui? Quelles sont les conséquences de ce bras de fer politique?

Stefan Grobe, euronews:
Eh bien, des centaines de milliers d’employés fédéraux sont mis en congé pour une période indéterminée, cela signifie qu’ils sont renvoyés chez eux, sans salaire jusqu‘à ce qu’on trouve un accord au Congrès. Les parcs et les monuments nationaux, des Yosemite à la Statue de la Liberté sont fermés aujourd’hui. Et si le blocage dure jusqu‘à fin Octobre, les prestations versées aux anciens combattants seront stoppées. Le “shutdown” va avoir un vrai impact économique sur les gens dès maintenant .

Adrian Lancashire:
Que pensent les américains ? Quelles sont les prochaines étapes politiques?

Stefan Grobe:
Eh bien, laissez-moi vous dire que les Américains sont dégoûtés de cette impasse à Washington.
Mais il n’y a pas d’issue en vue. Les Républicains du congrès mettent la révision de l’“Obamacare” dans la balance. Les Démocrates du Sénat et le président Obama crient au chantage, et ne veulent pas négocier. Et ce n’est que la première bataille budgétaire de cet automne, le plafond de la dette doit être levé d’ici la mi – octobre, et courant novembre ou décembre, le projet de budget 2014 doit être adopté. La vraie question, c’est combien de temps chaque camp va rester sur sa position…

Adrian Lancashire:
C’est aujourd’hui que l’“Obamacare” entre en vigueur. Pour la première fois, on peut choisir un contrat d’assurance maladie sur Internet….

Stefan Grobe:
C’est en fait une grosse “bourse aux contrats” qui a été mise en ligne aujourd’hui, pour permettre aux gens de bénéficier d’une assurance santé à prix compétitif, et le “shutdown” n’a absolument aucun impact sur ce point. C’est financé par des fonds déjà affectés, alors, oui, il y aura évidemment quelques problèmes, comme toujours quand quelque chose d’important est mis en place, mais au final tout le monde pense que l’Obamacare sera lancé en douceur et trouvera ses marques…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La "banque du Vatican" dévoile ses comptes pour la première fois en 125 ans