DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le shutdown aux Etats Unis, s'il venait à durer, laisserait des traces sur le secteur économique

Vous lisez:

Le shutdown aux Etats Unis, s'il venait à durer, laisserait des traces sur le secteur économique

Taille du texte Aa Aa

Les marchés boursiers des deux côtés de l’Atlantique avaient déjà intégré dans les cours le “shutdown” : la fermeture partielle de l’administration américaine et mardi les marchés américains étaient en hausse sensisble, au premier jour des fermetures des administrations publiques aux Etats Unis. Les fonctions primordiales de l’Etat fédéral seront assurées : justice, sécurité, dépenses sociales inspection sanitaire, courrier et contrôle aérien notamment.
Mais 800.000 fonctionnaires appartenant à des administrations non “essentielles” seront mis en congé et ne seront pas payés. 40 milliards d’euros : ce serait le manque à gagner pour l‘économie américaine d’un arrêt de 3 à 4 semaines qui coûterait 0,8% de croissance, estiment les analystes de Moody’s et de Goldman Sachs.

“ça n’aura pas d’impact majeur estime Patrick Armstrong d’Armstrong Investments. Et si impact il y a, c’est plutôt l’incertitude que ça peut créer. Plus ça traîne en longueur et plus ça aura d’impact parce qu’alors il y aura des conséquences sur la confiance des consommateurs, le taux de chômage va grimper avec les salariés qui ne sont plus au travail. Et ça va probablement créer plus d’incertitude sur le montant de la dette qui se dresse au milieu du mois, dnoc plus ça dure plus ça va potentiellement devenir crucial”.

En parlant d’emploi : les statistiques comprenant les créations de postes et le taux de chômage aux Etats Unis pour le mois de septembre ne seront pas publiés vendredi comme prévu.

Le site internet du Bureau de la statistique du département du Travail prévient que le bureau ne rassemblera pas de données, ne publiera pas de rapports et ne répondra pas aux sollicitations publiques durant la période du “shutdown”.