DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

''Shutdown'' aux USA : des milliers de fonctionnaires au chômage technique


monde

''Shutdown'' aux USA : des milliers de fonctionnaires au chômage technique

Le tant redouté ‘‘shutdown’‘ aux États-Unis a finalement eu lieu. Faute d’accord au Congrès sur le budget 2014, la Maison Blanche a ordonné la fermeture des services fédéraux. Une première depuis 17 ans. A l’origine de ce blocage, la volonté des républicains de retarder la mise en œuvre de la réforme de l’assurance-maladie ‘‘Obamacare’‘, si chère aux démocrates.

‘‘Le Sénat a persisté à rejeter notre offre. Mais dans la Constitution, il y a un moyen de résoudre ce blocage, c’est de se réunir en commission bicamérale pour évoquer nos différends. Et j’espère que le Sénat va accepter notre offre, pour le peuple américain’‘, a déclaré John Boehner, le président de la Chambre des représentants.

Ce blocage budgétaire est le résultat
d’un Congrès divisé, entre, d’un côté, la Chambre des représentants, dominée par les républicains, de l’autre,le Sénat, à majorité démocrate. Conséquence, des centaines de milliers de fonctionnaires se retrouvent au chômage technique. Parmi eux, les personnels civils de la Défense, que le président Obama a tenté de rassurer.

‘‘Je sais que les jours à venir pourraient apporter plus d’incertitudes, y compris de possibles permissions, qui s’ajoutent à celles que beaucoup d’entre vous ont subies cet été. Vous et vos familles méritez mieux que les dysfonctionnements auxquels nous assistons actuellement au Congrès. Votre talent, votre dévouement ont contribué à faire de notre armée la meilleure du monde. C’est pourquoi, je vais continuer à travailler pour convaincre le Congrès et vous remettre au travail le plus vite possible’‘

Les principales agences fédérales ont été sommées de réduire au maximum leur personnel. Quant aux parcs, zoos, musées ou autres attractions touristiques, ils devraient rester fermer ou fonctionner au ralenti.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Manifestation des pro-Aristide en Haïti