DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des membres de Greenpeace inculpés pour "actes de piraterie"

Vous lisez:

Des membres de Greenpeace inculpés pour "actes de piraterie"

Taille du texte Aa Aa

La justice russe a prononcé ses premières inculpations à l‘égard de quatorze membres de Greenpeace. Ce verdict intervient deux semaines après une action de l’ONG écologiste menée, le 18 septembre, en mer de Barents, contre une plate-forme pétrolière dans l’Arctique. Elles encourent entre 10 et 15 ans de prison. Ces annonces ont été qualifiées de “disproportionnées” par Greenpeace.
But de cette action? Dénoncer les projets de forages offshores du géant de l‘énergie russe, jugés dangereux pour l’environnement. Depuis l’incarcération de ses membres, l’ONG multiplie les actions d’envergure dans plusieurs villes européennes. A Berlin, c’est une station service alimentée par Gazprom qui a été temporairement bloquée. Plus marquant, à Bâle, en Suisse. Des militants ont interrompu, pendant quelques minutes, le match de Ligue des Champions entre Bâle et Schalke 04. Durant ce laps de temps, les quatre militants, qui avaient descendu en rappel du toit du stade, ont déployé une banderole géante indiquant “
Ne portez pas atteinte à l’Arctique”, avant de s‘éclipser.