DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats Unis : place au plafond de la dette !

Vous lisez:

Etats Unis : place au plafond de la dette !

Taille du texte Aa Aa

La prochaine conséquence du désaccord budgétaire entre les parlementaires républicains et l’administration démocrate aux Etats Unis, c’est le défaut de paiement pour l’Etat si le plafond de la dette n’est pas relevé avant le 17 octobre. En 2011, un accord in extremis était intervenu, mais cette fois-ci s’il n’y en a pas ? Le Trésor américain a déjà prévenu qu’il s’agirait d’un événement catastrophique.

Les principaux détenteurs étrangers de la dette des Etats Unis sont inquiets, comme les investisseurs chinois, les investisseurs japonais ou encore ceux des paradis fiscaux vont se poser comme en 2011 des questions sur la fiabilité de la dette américaine. Après Standard and Poor’s, les deux autres agences de notation qui comptent : Moody’s et Fitch, pourraient à leur tour dégrader le AAA de l’Oncle Sam… Ou bien encore quel type de panique suivrait l’annonce par le Trésor américain d’un retard sur le remboursement de ses créances ?

Cette bombe à retardement inquiète les décideurs du monde entier. Jeudi à Washington, la directrice générale du FMI Christine Lagarde a exprimé son inquiétude.

“L’incertitude actuelle sur le budget, sur le plafond de la dette n’aide en rien. Le shutdown du gouvernement fait assez de mal, mais un échec sur le relèvement du plafond de la dette serait bien pire et endommagerait sérieusement, pas seulement l‘économie américaine mais celle du monde entier”.

Des défauts sur la dette américaine ont déjà eu lieu : le dernier c‘était en 1979 quand Washington avait retardé de quelques jours le remboursement de sa dette avant d’arriver à un accord a-postériori. Si les Etats Unis sont mauvais payeurs, même quelques jours, ce n’est pas dans l’intérêt de la bonne marche de l‘économie mondiale.