DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colère et deuil en Italie après la tragédie de Lampedusa


Italie

Colère et deuil en Italie après la tragédie de Lampedusa

L’horreur dissimulée au fond de la mer. Des dizaines de cadavres restent piégés dans l‘épave du navire qui a chaviré jeudi matin au large de Lampedusa. 500 migrants étaient à bord espérant rallier les côtes européennes. A la suite d’une avarie, ils ont enflammé une couverture pour signaler leur présence, mais le feu a pris sur le bateau entrainant un mouvement de foule puis le naufrage. Seuls 155 personnes ont survécu.

Un drame de plus, mais un drame d’ampleur qui a secoué l’Italie toute entière. Le pays a observé ce vendredi une journée de deuil national. A l’Assemblée, le ministre de l’Intérieur, Angelino Alfano, s’est emporté contre l’Europe. “C’est un problème qui ne nous concerne pas nous”, dit-il, “mais l’Europe. Comment l’Europe entend défendre les frontières qu’elle a dessiné avec le traité de Schengen ?”.

Dans un geste inédit, le maire de Rome a annoncé que les 155 rescapés seraient accueillis dans la capitale. Partis du port de Misrata en Libye, ils sont en majorité originaires d’Erythrée et de Somalie.

A mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie, Lampedusa est un des principaux points d’entrée des migrants africains en quête d’une vie meilleure en Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte: nouvelles violences meurtrières lors de rassemblements pro-Morsi