DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration clandestine : la tragédie de Lampedusa ravive les débats

Vous lisez:

Immigration clandestine : la tragédie de Lampedusa ravive les débats

Taille du texte Aa Aa

Les recherches macabres se poursuivent au large de Lampedusa, en Italie. Des dizaines de corps seraient encore pris au piège d’une épave qui gît par 40 mètres de fond. Le bateau transportant des migrants africains a coulé jeudi matin, après une avarie à moins d’un kilomètre de l‘île sicilienne. Le bilan estimé est de 300 morts. Pour l’heure, seuls 111 corps ont été retrouvés.

Sur place, Veronica Lentini, de l’Organisation internationale de la migration, revient sur ce qui s’est passé : “les migrants nous ont raconté qu’ils étaient environ 500, et ils n’avaient aucun moyen de signaler qu’ils approchaient de Lampedusa. Donc en guise de signal, ils ont mis le feu à une couverture, mais de l’essence a pris feu sur le bateau. Effrayés, ils se sont tous regroupés sur un côté du navire, et donc le bateau a chaviré”.

Partis de Libye, les migrants étaient originaires en majorité de Somalie et d’Erythrée. Aujourd’hui les autorités n’ont plus d’espoir de retrouver des survivants. Au final, ils sont 155 à s’en être sortis, secourus par les garde-côte mais aussi par des pêcheurs. Qualifié de pire tragédie de l’immigration de ces dernières années, le drame a ravivé le débat sur la politique européenne en la matière. L’Italie, sous le choc, observe ce vendredi une journée de “deuil national”.