DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Pays-Bas lancent une action en justice pour libérer les militants de Greenpeace de l'Arctic Sunrise

Vous lisez:

Les Pays-Bas lancent une action en justice pour libérer les militants de Greenpeace de l'Arctic Sunrise

Taille du texte Aa Aa

C‘était le 19 septembre dernier, un bateau de Greenpeace était arraisonné en mer de Barents, dans l’Arctique, par des garde-côtes russes. Depuis les 30 membres d‘équipage sont sous les verrous à Mourmansk. Ce vendredi, les Pays-Bas ont lancé une action en justice pour obtenir leur libération. A bord de l’Arctic Sunrise, battant pavillon néerlandais, les militants de diverses nationalités avaient tenté d’escalader une plateforme pétrolière du géant russe Gazprom.
A leur côtés, un journaliste et photographe russe a également été interpellé. La femme de ce dernier, Alina Sinyakova, témoigne : “ça fait du bien de voir que l’on est soutenu par de nombreux journalistes. Et je pense que c’est parce que chacun pourrait se retrouver dans la même situation”.

Inculpé pour piraterie en bande organisée, le photographe, tout comme les militants, risquent entre 10 et 15 ans de prison.
Pour les autorités néerlandaises, Moscou aurait dû demander une autorisation à La Haye avant d’intervenir. L’action engagée est une procédure d’arbitrage sur la base de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.