DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Référendum en Irlande sur la suppression du Sénat


Irlande

Référendum en Irlande sur la suppression du Sénat

Les Irlandais votent en ce vendredi pour décider par référendum du maintien ou de l’abolition du Sénat. C’est un scrutin historique, dont le but affiché est de faire des économies, même si les opposants au projet le voit comme une tentative de centraliser le pouvoir.

Composé de soixante membres, le Sénat est souvent réduit au rôle de chambre d’enregistrement des textes adoptés par la chambre basse. Tout au plus, il peut retarder un projet de loi. Son coût de fonctionnement s‘élève à vingt millions d’euros par an.

Le projet de le supprimer est soutenu par le Premier ministre Enda Kenny, qui en avait fait une promesse de campagne lors des élections législatives de 2011. Les partisans du “non” jugent le projet populiste. Selon eux, il cache la volonté de centraliser le pouvoir entre les mains du parti d’Enda Kenny, le Fine Gael.

Les derniers sondages semblent indiquer que le “oui” devrait l’emporter, même s’il reste beaucoup d’indécis. On s’attend par ailleurs à une très forte abstention. Les résultats devraient être connus demain dans l’après-midi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Japon: l'autorité de régulation nucléaire critique la gestion de Fukushima