DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Bruxelles demande la grâce de Timochenko


monde

Ukraine : Bruxelles demande la grâce de Timochenko

Les émissaires de l’Union européenne demandent à Kiev de gracier Ioulia Timochenko, à un mois d’un sommet crucial pour l‘éventuelle adhésion de l’Ukraine. Le texte prévoit d’envoyer l’ancienne opposante en Allemagne, où elle pourrait être soignée pour ses hernies discales. Un compromis difficile à accepter selon Serhiy Vlasenko, membre du parti de Ioulia Timochenko : “Ioulia Timochenko exige une totale réhabilitation légale et politique. Mais elle sait que son dossier fait partie des requêtes de l’Union européenne et serait donc prête à se faire soigner à l‘étranger en échange d’une grâce.

L’opposante est notamment accusée de fraude fiscale et d’abus de pouvoir, pas question de passer l‘éponge sans rien dire pour Volodymyr Oliynyk, membre de la majorité : “Tant que ces dossiers sont en cours, il est difficile pour le président de gracier Madame Timochenko. Vous ne trouverez nulle part ailleurs une personne graciée dans une affaire alors qu’elle fait encore l’objet de nombreuses poursuites.”

Les détracteurs du président ukrainien le soupçonnent d’avoir orchestré une vendetta politique. Mais dans un souci de rapprochement avec Bruxelles, Kiev a limogé l’adjoint du procureur général, considéré comme un acteur clé de l’emprisonnement de l’opposante.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Colère et deuil en Italie après la tragédie de Lampedusa