DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Violentes émeutes au Kenya après le meurtre d'un imam radical


Kenya

Violentes émeutes au Kenya après le meurtre d'un imam radical

Le dernier bilan en date des émeutes à Mombasa, au Kenya, est de quatre morts. Les manifestations et les affrontements avec la police qui les ont suivis ont été provoqués par l’assassinat jeudi soir d’un imam radical, meurtre lui-même en rapport sans doute avec le massacre terroriste du centre commercial de Westgate, il y a deux semaines, revendiqué par le groupe islamiste somalien Shebab.

Une église de l’Armée du Salut a été incendiée, les émeutiers répliquant par des jets de pierre aux tirs de gaz lacrymogène de la police. 24 personnes ont été arrêtées.

Les violences ont commencé après la prière du vendredi, autour de la mosquée où officiait Cheikh Ibrahim Ismaïl, le prédicateur tué dans sa voiture jeudi soir. L’un de ses semblables n’a pas hésité à accuser la police d’avoir tout simplement exécuté l’imam Ismaïl. Son corps criblé de balles, ainsi que celui d’un autre passager du véhicule, ont été laissés exposés au public plusieurs heures après les coups de feu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

Prochain article

monde

Egypte: nouvelles violences meurtrières lors de rassemblements pro-Morsi