DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Naufrage de Lampedusa : les recherches interrompues par le mauvais temps


Italie

Naufrage de Lampedusa : les recherches interrompues par le mauvais temps

A Lampedusa, la mer agitée sans doute à l’origine du naufrage empêche désormais la recherche des corps de dizaines de migrants encore prisonniers de l‘épave. Pour l’heure un peu plus de 110 ont été retrouvés, mais ils sont peut-être le double au fond de la mer.

Un plongeur parle de dizaines de corps empilés. Une des solutions envisagées serait de remonter toute l‘épave.

Les habitants de Lampedusa se sentent plus que jamais concernés.

“Je sais qu’en tant que citoyens de Lampedusa nous avons déjà fait ce que nous devions faire. Nous l’avons fait avec plaisir et nous allons continuer à le faire pour aider ces gens. Lampedusa est une petite île sur la mer où tout le monde peut trouver une place pour se reposer. Nous sommes là pour tout le monde, les Syriens, les Tunisiens, les Grecs, les Turcs, nous sommes là pour ça, c’est notre histoire.” raconte un jeune insulaire.

Une veillée à la bougie s’est déroulée vendredi soir en hommage aux victimes du naufrage. Tous les magasins de l‘île étaient fermés, en raison du deuil national décrété par les autorités italiennes. Parmi ceux qui ont pris part à la procession, certains portaient des banderoles réclamant à l’Union Européenne de prendre ses responsabilités.

Pendant ce temps, le flux de clandestins qui tentent de traverser la Méditerrannée ne tarit pas. Soixante Syriens ont été secourus jeudi soir par un navire de commerce au large de la Sicile.

Quant aux victimes du naufrage, le Premier ministre italien leur a accordé la nationalité italienne à titre posthume.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Somalie: attaque contre une base des shebab par des forces étrangères