DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : vingt-huit morts dans de nouvelles violences


Egypte

Egypte : vingt-huit morts dans de nouvelles violences

La répression contre les partisans des Frères musulmans se poursuit en Egypte. Des affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants islamistes ont fait au moins 28 morts et 80 blessés ce dimanche selon les autorités. Dans plusieurs quartiers du Caire, des policiers anti-émeutes sont intervenus pour disperser des rassemblements favorables à Mohammed Morsi, le président islamiste déchu.

Beaucoup d’entre eux ont bravé l’interdiction des autorités de quitter les faubourgs de la capitale pour se rendre place Tahrir. Car dans le même temps, une grande manifestation était organisée par les anti-Morsi sur la place emblématique du Caire pour le 40ème anniversaire de la guerre israélo-arabe du Kippour, l’occasion de célébrer le rôle de l’armée.

Une armée omniprésente dans les rues de la capitale depuis le démantèlement sanglant à la mi-août des campements pro-Morsi. Symbole de sa toute-puissance, les manifestants de la place Tahrir ont brandi de nombreux portraits non pas du président ou du Premier ministre mais du général al-Sissi, le chef d‘état-major.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chine : alerte maximale face au typhon Fitow