DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

États-Unis : le Pentagone veut réintégrer une partie de ses effectifs

Vous lisez:

États-Unis : le Pentagone veut réintégrer une partie de ses effectifs

Taille du texte Aa Aa

Alors que l‘économie américaine tourne au ralenti, que le président Obama appelle les républicains à “arrêter cette farce”, la Chambre des représentants approuve à l’unanimité une mesure qui permettra aux quelques 900 000 employés fédéraux en congés sans solde d‘être payés pour les jours de travail perdus.
Il s’agit donc de régler un des symptômes de la paralysie des services fédéraux qui sévit depuis 5 jours, alors qu’aucun accord n’a encore été trouvé par les républicains et les démocrates sur le budget 2014.
Le chef du Pentagone Chuck Hagel a de son côté annoncé la réintégration de la plupart des 400 000 fonctionnaires du ministère de la Défense, avec priorité à ceux qui contribuent à la bonne marche des forces armées.

Le bras de fer entre les deux camps politiques américains sur le budget prend cette année un tour plus féroce pour la première économie mondiale, touchant près d’un million d’employés fédéraux.

Par ailleurs sur le plan politique, les républicains menacent de lier la question budgétaire à celle du relèvement du plafond de la dette.
La dette américaine s‘établit actuellement à 16,7 milliards de dollars. Pour éviter un défaut de paiement, le 17 octobre, les Etats-Unis ont notamment besoin de l’accord du Congrès… La guerre d’usure pourrait donc durer.