DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Navy Seals mènent deux raids contre des islamistes en Libye et en Somalie


Libye

Les Navy Seals mènent deux raids contre des islamistes en Libye et en Somalie

Des forces spéciales américaines ont mené deux raids contre des leaders islamistes en Libye et en Somalie. A Tripoli, ils ont capturé Abou Anas al-Libi, un des chefs présumés d’Al-Qaïda, recherché pour son rôle dans l’un des premiers attentats attribué au réseau islamiste, celui de 1998 contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kénya, qui avait fait plus de 220 morts. Le terroriste libyen aurait regagné son pays au printemps 2011, pendant la guerre civile. Il pourrait être transféré aux Etats-Unis.

Des membres de la sixième équipe des Navy Seals, la même unité qui avait éliminé Oussama Ben Laden, est intervenue samedi à Barawe, sur la côte somalienne.

Le raid, qui a tourné court, visait un dirigeant shebab blessé pendant l’attaque. Une source du renseignement somalien évoque un ressortissant tchétchène.

Les shebab affirment de leur côté avoir été attaqués dans la nuit de vendredi à samedi par des forces spéciales britanniques et turques. Le groupe islamiste a revendiqué l’attaque du Westgate Mall à Nairobi, en représailles de l’intervention kényane en Somalie. Ces images de vidéosurveillance révèlent le calme des preneurs d’otage. Ils n‘étaient que quatre, contrairement à ce qu’avaient annoncé les autorités kényanes. Selon elles, ils étaient deux, voire trois fois plus nombreux.

L’attaque du centre commercial huppé de Nairobi a duré quatre jours. Elle a fait au moins 67 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La tempête tropicale Karen s'apaise à l'approche de la Floride et de la Louisiane