DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Al Qaïda de nouveau montré du doigt au Yémen


Yémen

Al Qaïda de nouveau montré du doigt au Yémen

Les autorités de Sanaa attribue au réseau terroriste la mort d’un garde du corps de l’ambassade d’Allemagne. Ce dernier a été tué hier en essayant d‘échapper à une tentative d’enlèvement.

Un acte qui a semé la confusion. Une source diplomatique occidentale avait affirmé que c‘était la nouvelle ambassadrice allemande qui était la cible de ce rapt. Une information démentie par le Yémen qui a précisé que la diplomate ne se trouvait pas dans le pays.

Cet homme témoin des faits raconte : “Trois hommes non identifiés sont entrés dans le supermarché et ils l’ont suivi pendant environ 10 minutes. Il est sorti avec un chariot contenant ses achats. Ensuite, les hommes ont tiré sur les gardes de sécurité du supermarché qui se sont retranchés à l’intérieur du magasin. Ils l’ont laissé tous seuls et les hommes armés lui ont tiré dans la poitrine et dans la tête avant de s’enfuir”.

C’est dans ce climat de tension accrue, qu’on a appris également le kidnapping d’un employé de l’UNICEF par des hommes armés à l’entrée nord de Sanaa. Il est originaire de Sierra Leone. Là aussi, Al Qaïda est soupçonné.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les experts de l'ONU ont commencé à détruire l'arsenal chimique syrien