DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les experts de l'ONU ont commencé à détruire l'arsenal chimique syrien


Syrie

Les experts de l'ONU ont commencé à détruire l'arsenal chimique syrien

Il s’agissait notamment pour la première journée hier de têtes de missile, de bombes et d‘équipements. Ce processus est réalisé par des personnels syriens mais supervisé par les Nations Unies. C’est une première dans un pays en guerre.

Dans une interview à Der Spiegel hier, Bachar al-Assad a de nouveau admis avoir commis des “erreurs”. Le président syrien s’est également engagé à faciliter le travail des experts en armes chimiques.

L’arsenal est estimé à mille tonnes, dont des centaines de gaz moutarde ou de gaz sarin, réparties dans des dizaines de sites, conformément à une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies.
Cette dernière avait été adoptée le 27 septembre à la suite d’une attaque au gaz sarin qui avait fait des centaines de morts dans la banlieue de Damas en août.

Les experts doivent aussi “surveiller, vérifier et rapporter” la concordance des informations fournies par le gouvernement syrien avec la situation réelle de son arsenal chimique. Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l’ONU adressera ce lundi un rapport au Conseil de sécurité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Washington cible les groupes terroristes en Afrique