DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une imprimante 3D dans l'espace


hi-tech

Une imprimante 3D dans l'espace

En partenariat avec

Une imprimante 3D dans l’espace, ce sera chose faite l’an prochain avec le lancement par la Nasa d’un de ces petits appareils décidément très prometteurs. L’objectif bien sûr étant de limiter la charge utile en outils et autres pièces de rechanges embarqués lors des missions spatiales.

L’imprimante, de taille assez réduite (c’est forcément une des conditions nécessaires) permettra de recréer couche après couche, tous les objets en plastique. Elle devra supporter les contraintes liées aux forces du décollage et aussi être en mesure de fonctionner dans un environnement spatial.

Dave Korsmeyer de la Nasa en détaille les avantages : “Pour la première fois l’imprimante 3D va nous offrir l’opportunité de les créer nos propres systèmes, nos propres composants dans l’espace, de fabriquer des pièces de rechange qui jusque là ne peuvent être envoyées qu’au cours de la prochaine mission spatiale”.

Si l’idée paraissait évidente étant donné le peu de place à bord de la station spatiale internationale, on ne pouvait cependant simplement embarquer une classique imprimante 3D.

Jason Dunn, chef technicien de Made in Space Inc. : “Le véritable défi que nous avons affronté c‘était de concevoir une imprimante qui fonctionnerait en apesanteur. Jusque là toutes les imprimantes ont été créées avec en toile de fond les principes de la gravité. Il a donc fallu retravailler chaque pièce et notamment les pièces mobiles”.

La phase de tests de l’impression 3D en apesanteur se poursuit avant la date de lancement qui approche, ce sera donc l’an prochain, au mois de juin.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Dans le bâtiment, l'énergie passe aussi par les algues