DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'économie mondiale freinée par un nouvel accès d'incertitude selon le FMI


économie

L'économie mondiale freinée par un nouvel accès d'incertitude selon le FMI

Cinq ans après la crise financière, le FMI, le Fonds monétaire international s’inquiète de la lente évolution de l‘économie mondiale, freinée par “l’incertitude” budgétaire et monétaire aux Etats-Unis et les “déconvenues” en provenance des pays émergents, selon les termes employés par le FMI dans ses projections économiques semestrielles.
Ce tableau morose a contraint le FMi à réviser ses prévisions à la baisse : cette année encore la zone euro sera la seule région du monde en récession : -0,4% selon l’institution monétaire.
Pour 2014 la zone euro repartira vers 1% de croissance pronostique le FMI, alors que la Chine afficherait un ralentissement à 7,3% et les Etats Unis une accélération à 2,6%.

“La reprise de crise continue, a expliqué Olivier Blanchard, le chef économiste du FMI. C’est un fait et il est important. Mais c’est trop lent. Et les économies développées ne sont pas hors de danger. La dette publique et parfois la dette privée restent à des niveaux très élevés. Et la consolidation fiscale n’est pas une certitude. Le chômage reste et restera très élevé pour très longtemps. Ces défis sont présents et je pense qu’ils seront les défis majeurs que nous aurons à affronter dans les années qui viennent”.

L‘économie américaine fait partie des points intéressants développés par l‘étude du FMI. Le constat est paradoxal : “les Etats Unis seront le principal moteur de la croissance mondiale”, affirme le FMi, mais la paralysie budgétaire qui frappe le pays ampute son activité et pourrait même gravement endommager l‘économie du globe si elle conduit à un défaut de paiement”. “La plus importante information, a déclaré Olivier Blanchard, vient des économies émergentes oú la croissance a décliné, souvent davantage que ce que nous avions prévu”…..

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Etats Unis : nouveau billet de 100 dollars pour faire échec à la contrefaçon