DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Piaf collectionne les maris et les amants


monde

Piaf collectionne les maris et les amants

Hugues Vassal a rencontré Edith Piaf pour la première fois en 1957, alors qu’il était stagiaire au service photo du journal France Dimanche. “La Môme”, devenue LA star de la chanson française, l’a tout de suite adopté, lui demandant de devenir son photographe attitré. Hugues Vassal est alors entré dans le premier cercle de la chanteuse, l’accompagnant du matin jusqu’au soir durant les six dernières années de sa vie. Le photographe, co-fondateur de l’agence Gamma, raconte ses souvenirs à Euronews.

C’est la voix de “La Môme Piaf” qui l’a sortie du caniveau. Sa mère était déjà chanteuse de rue mais elle l’a abandonnée. En chantant aux côtés de son père dans les quartiers populaires de Belleville et de Pigalle à Paris, elle est repérée par Louis Leplée qui l’engage dans son cabaret situé près de l’Etoile. A partir de 1937, “La Môme” laisse la place à Edith Piaf, son talent va être mis en valeur grâce aux paroliers Raymond Asso et Henri Contet. L’ABC, le Moulin Rouge, Bobino, la chanteuse vole de succès en succès. Plus tard, ce sera le triomphe plusieurs fois à l’Olympia, et même au Carnegie Hall à New York.

Au suivant !

Son talent inné, son “coeur d’artichaut” et en même temps sa gouaille, sa force et sa fragilité, son humanisme, qu’est-ce qui fait que la petite femme de 1 m 47 a pu entraîner dans son lit presque tous les hommes qu’elle convoitait ? Sa collection de maris et surtout d’amants s’est sans cesse agrandie, et elle a fait de plusieurs d’entre eux des artistes renommés, tels qu’Yves Montand et Georges Moustaki. “Après la mort de son grand amour, le boxeur Marcel Cerdan, commente son photographe et ami Hugues Vassal, elle essayait de le retrouver dans chaque nouvel homme”. Selon Hugues Vassal, c’est le dernier, Théo Sarapo, qui “était certainement le plus attentionné de tous”.

Pour mieux cacher sa vraie vie, Edith Piaf aimait bien lancer la presse “people” sur des fausses pistes. Lorsqu’elle a séduit Théo Sarapo, la star était bien consciente qu’elle serait décriée en entretenant une liaison avec un jeune Grec de vingt ans de moins qu’elle. Alors, il était encore moins question de se marier avec lui. Mais quand Hugues Vassal la défia juste pour plaisanter, Edith Piaf répondit : “Il est très gentil, et je suis sûr que cela plairait à ton journal”. La semaine suivante, elle annonçait son mariage à France Dimanche. Le drôle de couple allait aussi chanter sur scène “A quoi ça sert l’amour ?”

Dans son quartier général du 67 bis boulevard Lannes à Paris, tout le monde savait que “La Môme” avait changé d’amant quand elle commençait à tricoter un nouveau pull-over. Ce ne sont pas les “mauvaises langues” qui le disaient, mais c‘était un fait. Souvent, le pull n‘était pas encore terminé qu’un nouvel homme entrait dans la vie de Madame Piaf. Elle a passé son temps à tricoter et détricoter l’amour…

A SUIVRE

> Relire le premier épisode

Toutes les photos qui illustrent cet article sont signées Hugues Vassal

Prochain article

monde

Des accessoires du 'Seigneurs des anneaux' proposés à la vente aux enchères