DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une université hongroise veut interdire les tongs et les mini-jupes

Vous lisez:

Une université hongroise veut interdire les tongs et les mini-jupes

Taille du texte Aa Aa

Manifester en tongs et en habits légers, c’est ce qu’ont choisi de faire les étudiants de l’université de Kaposvar en Hongrie. Raison de leur colère, le nouveau code vestimentaire imposé par le recteur, une nouvelle règle qui interdit les tongs, justement, mais aussi les shorts, mini-jupes, l’excès de parfum et de maquillage.

Virág Csapó, enseignante :
“Ca m’est arrivé de venir en tongs ou en mini-jupe et en t-shirt. Mais je trouve ça incroyable d’avoir l’obligation, s’il fait 40°C, de devoir me couvrir des pieds à la tête, car en tant que professeur je suis aussi soumise à cette règle”.

La semaine dernière une classe entière d‘étudiants en théatre s’est déshabillée complètement pour attirer l’attention sur le règlement controversé.

La direction de l’université a promis d’ouvrir des discussions.

Ferenc Szávai, recteur de l’université de Kaposvar :
“L’université est aussi un service, nous signons un genre de contrat et je pense que si nous avons des responsabilités, les étudiants et les enseignants en ont aussi. Le respect des autres passe aussi par porter les bons vêtements”.

L’une des correspondantes en Hongrie, Andrea Hajagos :
“On ne sait pas encore si cette action va entraîner des changements, et si les étudiants ont prévu de revenir étudier demain, ce sera probablement avec de vraies chaussures”.