DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Budget et dette : le bras de fer continue entre Obama et les Républicains


monde

Budget et dette : le bras de fer continue entre Obama et les Républicains

Le temps presse aux Etats-Unis. Une semaine après le début d’une paralysie partielle de l’Etat fédéral, Barack Obama a de nouveau exhorté les Républicains à voter un budget. Le président américain a également mis en garde sur les conséquences d’un défaut de paiement du pays, si un vote sur le relevement du plafond de la dette n’avait pas lieu d’ici le17 octobre.

“Dès que le Congrès va voter pour rouvrir le gouvernement, il devra aussi voter pour assurer les engagements de notre pays, payer nos factures, relever le plafond de la dette. Car tout en étant aussi irresponsable que la paralysie budégtaire, la paralysie économique causée par un défaut de paiement des Etats-Etats serait bien pire” a fait valoir le chef de la Maison Blanche.

Maître de l’agenda, le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, exige avant tout vote des concessions de l’exécutif en matière de dépenses sociales. Il campe donc sur ses positions.

“Ce que le président a dit c’est que les Républicains devaient capituler sans conditions pour qu’il accepte de dialoguer. Ce n’est pas une manière de gouverner” a-t-il rétorqué.

Les effets du “shutdown” se font de plus en plus sentir à travers le pays, à l’image de l’activité touristique qui tourne au ralenti. Les milieux d’affaires, qui avaient dans un premier temps minimisé son impact en constatent désormais les conséquences.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fukushima : six employés exposés à une fuite radioactive