DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël : les sites chrétiens dans le collimateur des extrémistes juifs


Israël

Israël : les sites chrétiens dans le collimateur des extrémistes juifs

Une école palestinienne de Cisjordanie a été prise pour cible ce mercredi par des colons israéliens. Une vingtaine d’individus masqués ont jeté des pierres contre l‘établissement, saccagé des véhicules et arraché une centaine d’oliviers.

Ce type d’attaque est en augmentation mais les extrémistes juifs s’en prennent aussi aux sites chrétiens.

La semaine dernière, quatre jeunes israéliens ont été arrêtés en flagrant délit de profanation dans un cimetière de Jérusalem.

“Nous traitons cette affaire comme un incident local,” a assuré le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld. “Ce n’est pas du terrorisme organisé, ce n’est certainement pas de l’ordre du terrorisme. Ces jeunes ne sont pas armés, ils n’ont même pas de couteaux. Donc il faut ramener les choses à leur juste proportion.”

Mais pour le patriarche latin de Jérusalem, Fouad Twal, le problème est plus sérieux. “Parfois, ils attrapent de très jeunes hommes, de 13 ou 14 ans, pour dire qu’ils ne peuvent pas les condamner. Mais il faut traiter les racines de ce vandalisme, ses causes, dans les écoles, l‘éducation, et ce pour le bien-être de toute notre société, à Jérusalem et en Israël,” insiste-t-il.

Dimanche dernier à Jérusalem, les chrétiens palestiniens ont dénoncé la multiplication des actes de vandalisme contre leurs lieux de culte.
Des actes revendiqués par les ultranationalistes juifs comme “le prix à payer” pour toute décision hostile à leurs intérêts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Angleterre : atterrissage miraculeux