DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: des cessez-le-feu temporaires pour faciliter l'inspection des armes chimiques ?


Syrie

Syrie: des cessez-le-feu temporaires pour faciliter l'inspection des armes chimiques ?

En Syrie, les experts internationaux continuent leur mission d’inspection de l’arsenal chimique. Une mission entamée il y a plus d’une semaine et qui consiste à lister puis à éliminer les armes chimiques.

Douze inspecteurs vont être envoyés en renfort. C’est ce qu’a confirmé le directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Uzumcu, lors d’une conférence de presse au siège de l’institution à La Haye.

Il a également livré son sentiment sur les conditions de travail du personnel sur place.

“La coopération avec la Syrie est très constructive, a-t-il dit. Les autorités syriennes sont coopératives. Si des cessez-le-feu temporaires pouvaient être instaurés, cela permettrait aux inspecteurs de travailler dans un climat plus serein et cela permettrait d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés”.

La résolution votée à l’ONU prévoit que le démantèlement de tout l’arsenal chimique syrien doit être bouclé d’ici au 30 juin 2014.
Un calendrier qui, aux yeux de nombreux spécialistes, risque d‘être difficile à tenir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Greenpeace : les militants de l'Arctic Sunrise risquent d'autres inculpations