DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Troisième mandat sans surprise pour le président azéri

Vous lisez:

Troisième mandat sans surprise pour le président azéri

Taille du texte Aa Aa

Les partisans d’Ilham Aliev ont fêté la victoire de l’homme fort du pays après un scrutin sous contrôle et sans aucun suspense.

Selon la commission électorale, le chef de l’Etat a obtenu 84,7% des voix après le dépouillement de trois quarts des bulletins de vote.

“Je jure à mes compatriotes azéris que je vais continuer à servir mon peuple avec responsabilité et je n’aurai de cesse de défendre les intérêts de l’Etat de l’Azerbaïdjan”, affirme Ilham Aliev.

Son principal adversaire de l’opposition, Jamil Hasanli n’a recueilli que 5,2% des suffrages. Il a aussitôt dénoncé des fraudes “massives” et il a averti qu’il ne reconnaîtrait pas les résultats du scrutin. “Nous utiliserons la constitution de l’Azerbaïdjan et la législation de ce pays, ainsi que toutes les conventions internationales que l’Azerbaïdjan a signé pour prouver par des moyens légaux et politiques que cette élection est illégitime”.

Ilham Aliev a succédé à son père Heydar Aliev en 2003 et il a fait voter par referendum la fin d’une limitation à deux mandats.

La manne pétrolière a permis une forte hausse du niveau de vie mais elle commence à ralentir et la grogne sociale elle se réveille.

Aliev tente aussi de maintenir un certain équilibre en préservant les ventes de pétrole à l’Europe et l’alliance avec les Etats-Unis, tout en évitant d’irriter le grand voisin russe.