DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye: libéré après un bref rapt, le Premier ministre appelle au calme


Libye

Libye: libéré après un bref rapt, le Premier ministre appelle au calme

En Libye, le Premier ministre Ali Zeidan a été relâché après avoir été retenu en captivité pendant plusieurs heures, ce jeudi.

L’homme, qui dirige le gouvernement de transition depuis près d’un an, a été capturé au petit matin dans son hôtel par des individus armés.

Juste après sa libération, il a indiqué que ses ravisseurs lui avaient demandé de démissionner. Ce qu’il a refusé de faire.

Il a également lancé un message d’apaisement : “Je tiens à rassurer les étrangers qui vivent ici en Libye, a-t-il déclaré. Ce qui s’est passé ne relève que de problèmes politiques internes. Les étrangers n’ont aucune raison de se sentir visés.”

La Chambre des révolutionnaires de Libye, un groupe d’anciens miliciens, avait revendiqué l’enlèvement, avant d’apporter un démenti plus tard dans la journée.

On ignore les raisons précises de ce kidnapping. Certaines sources affirment qu’il s’agirait d’un acte de représailles après la capture, il y a quelques jours à Tripoli, d’un chef présumé d’Al-Qaïda, par un commando américain. Le gouvernement est accusé de n’avoir rien fait pour empêcher cette opération américaine.

En tout cas, cela révèle la situation chaotique dans laquelle se trouve le pays, deux ans après la chute de Mouammar Kadhafi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : l'ombre de la partition ?