DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Courir pour la paix à Budapest

Vous lisez:

Courir pour la paix à Budapest

Taille du texte Aa Aa

Plus que d’exploit sportif, il était question de symboles à l’occasion de la 28e édition du marathon de Budapest. 59 enfants originaires de 42 pays et des 5 continents ont ainsi participé à un relais placé sous l‘égide de l’UNICEF. Moment le plus fort : le passage d’un jeune Israélien de 14 ans et d’un Palestinien âgé de 9 ans, main dans la main, sur le Pont des Chaînes.

Autre symbole, cette fois dans la lutte contre le handicap, avec l’initiative du Ministre hongrois des ressources humaines; Gabor Balog a couru aux côtés d’une athlète aveugle. Parmi les 19.000 participants, il y avait des orphelins, des jeunes en fauteuil roulant, et dans un registre plus festif, des coureurs grimés et costumés. Enfin pour la petite histoire, sachez que le Hongrois Gabor Jozsa s’est imposé à domicile pour la deuxième année d’affilée.