DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus de 1000 immigrés arrêtés dans une enquête sur la mort d'un Russe

Vous lisez:

Plus de 1000 immigrés arrêtés dans une enquête sur la mort d'un Russe

Taille du texte Aa Aa

En Russie, les forces de l’ordre ont arrêté ce lundi plus de 1000 personnes dans le cadre d’une enquête sur le meurtre d’un jeune Russe la semaine dernière.
L’opération de police a eu lieu dans un quartier du sud de Moscou, dans une zone d’activités où travaillent de nombreux ouvriers d’origine étrangères, essentiellement en provenance du Caucase et d’Asie centrale.

“On n’a rien fait, dit un entrepreneur, originaire d’Azerbaïdjan. Tout ça, c’est de la mise en scène. Cela va servir à quoi ? A rien, sinon à donner aux autres de nouveaux motifs pour nous insulter, pour nous dire de partir. Ce genre d’opération, ça ne fait qu’aggraver la situation”.

Ces arrestations surviennent au lendemain d’une journée d‘émeutes à caractère raciste. Des groupes de jeunes ont saccagé des locaux dans lesquels travaillent habituellement des immigrés.

Expression de xénophobie, également dans le discours de certains habitants. Ainsi Alexei, qui affirme que “les étrangers se baladent avec des couteaux, (qu’) ils menacent les gens, les agressent, et (qu’) ils commentent des viols”. “Mais ça, ajoute-t-il, personne veut l’admettre. On a l’impression que la police ne veut pas le voir. Quand on le dit, on nous prend pour des cinglés”.

Jeudi dernier, un jeune homme est mort, poignardé alors qu’il rentrait chez lui. Le meurtrier présumé serait originaire d’Asie centrale ou du Caucase, selon plusieurs sources.

Les force de l’ordre sont en alerte pour éviter une nouvelle flambée de violence ethnique comme celles de 2010.