DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le commissaire européen à l'élargissement confiant sur la libération de Timochenko


Le bureau de Bruxelles

Le commissaire européen à l'élargissement confiant sur la libération de Timochenko

Le Parlement européen a décidé ce mardi de prolonger sa mission de surveillance de l’Ukraine, un groupe dirigée par l’ancien président de l’assemblée Pat Cox et l’ancien chef d’Etat polonais Alexander Knasniewski.

“Leur activité est très dense et nous espérons qu’il sera possible, peut-être sur le fil du rasoir, de prendre une décision importante sur l’accord d’association entre l’Union et l’Ukraine” a déclaré l’eurodéputé Jan Koslowski.

La mission européenne a été créée en juin 2012 pour tenter d’apporter une solution à des affaires judiciaires que l’Union considère comme manipulées par le pouvoir à Kiev. Le cas le plus emblématique reste celui de l’ancien Premier ministre Ioulia Timochenko. Ce qui n’empêche pas les dirigeants ukrainiens de rester optimistes.

“ Grâce à ce dialogue, nous sommes parvenus à une meilleure information de nos partenaires européens sur les éléments qui sont importants pour trouver des solutions et se rapprocher de ce qui est essentiel pour nous : la signature de l’accord d’association à Vilnius” a expliqué le vice-premier ministre ukrainien Konstyantyn Gryshenko.

Ce mardi, le commissaire européen à l‘élargissement Stefan Füle s’est montré confiant sur une possible libération de Ioulia Timochenko et sur son transfert dans un hôpital en Allemagne. Elle souffre en effet d’hernies discales. Cette libération pourrait intervenir avant fin novembre.

Mois du marché unique : faites entendre votre voix

Emploi, droits sociaux, banques et e-commerce sont des thématiques qui vous tiennent à coeur? partagez vos remarques et questions dans les publications Facebook ci-dessous. Certaines contributions seront partagées pendant un débat avec Michel Barnier diffusé sur euronews.com le 23 octobre 2013.









Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

L'industrie automobile allemande échappe à la baisse des émissions de CO2