DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les salariés d'Alcatel Lucent sortent dans la rue


entreprises

Les salariés d'Alcatel Lucent sortent dans la rue

Venus par autocars de tous les sites français du groupe, environ 1.500 salariés d’Alcatel Lucent ont manifesté mardi matin à Paris en direction de l’assemblée nationale contre le plan de 900 suppressions d’emplois décidé par la direction dans les centres français de l‘équipementier de télécommunications. Ces 900 suppressions de postes font partie d’un plan de 10.000 suppressions d’emplois à l‘échelle mondiale dont plus de 4.000 en Europe. Pour les syndicats, la direction d’Alcatel Lucent doit revoir sa copie.

“Nous voulons un autre plan car celui d’aujourd’hui n’est pas un bon plan social pour les salariés, affirme Hervé Lassalle le responsable du syndicat CFDT chez Alcatel Lucent. Il y a trop de suppressions d’emplois et trop de fermetures de sites annoncées pour 2015. Ce n’est pas acceptable pour les salariés”.

“Ce plan peut-être amélioré affirmait mardi Michel Combes le Pdg du groupe. La direction, les syndicats et l’employeur
Jusqu’ici, les négociations autour d’un plan social concernaient trois parties : la direction, le comité d’entreprise et le juge. Désormais, c’est l’affaire des syndicats, de l’administration et de l’employeur. Tout le monde doit se mettre d’accord sur les modalités d’applications de ce plan. Les négociations commencent le 23 octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Moscou enquête à son tour sur le directeur général d'Uralkali