DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Shutdown américain : une sécession chez les Républicains ?


monde

Shutdown américain : une sécession chez les Républicains ?

A deux jours d’un potentiel défaut de paiement américain, le clivage politique n’est pas forcément celui que l’on croit. La tension monte un peu plus chaque heure. Les Républicains sont divisés, de plus en plus divisés.

Précisions depuis Washington de notre correspondant, Stefan Grobe. Sarah Chappell lui a posé quelques questions.

Sarah Chappell :
Bonjour Stéphane. Nous sommes à l’avant-veille de la date limite pour que les Etats-Unis relèvent le plafond de leur dette et le gouvernement est toujours bloqué. Si le plafond n’est pas relevé, alors le pays va être en défaut. mais on ne va pas laisser cela arriver, alors y a t-il un accord en vue ?

Stefan Grobe, Washington :

Nous avons vu ces dernières 48 heures qu’il y a eu plusieurs sessions de négociations intensives entre les dirigeants républicain et démocrate au Sénat, Harry Reid et Mitch McConell. Et il semble bien qu’il y a ait un accord en cours de finalisation. ce que nous savons est que cet accord rouvrirait le gouvernement jusqu’en janvier, étendrait la possibilité pour le gouvernement d’emprunter jusqu’en février, et laisserait ObamaCare, la fameuse loi sur la santé, pratiquement inchangée. Si cette proposition ne ferait que repousser les problèmes, elle donnerait quand-même aux deux camps le temps de s’accorder sur un budget à long terme.

Sarah Chappell : le Sénat semble donc proche d’un compromis, mais pour mettre vraiment fin à la crise, un texte doit être voté à la Chambre, qui est dominée par les Républicains. En est-on proche ?

Stefan Grobe : c’est exactement le problème, Sarah. L’aile dure des Républicains à la chambre tient un couteau sous la gorge de son leadership et les force à ne pas accepter d’accord. La pression est donc considérable des deux côtés sur John Boehner. Je pense qu’il va y avoir assez de voix démocrates et républicaines modérées pour approuver ce compromis et mettre fin à cette paralysie politique. Une faille politique va sans doute se creuser au sein du parti républicain. Pour les élections du congrès l’année prochaine, les primaires vont être sans doute brutales. Certains disent même que la droite pourrait faire sécession du parti républicain”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Philippines : séisme meurtrier sur trois îles touristiques