DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Suicide d'un ouvrier belge d'Arcelor Mittal


Belgique

Suicide d'un ouvrier belge d'Arcelor Mittal

Un drame qui émeut la Belgique… Un ouvrier sidérurgiste employé du groupe Arcelor Mittal s’est suicidé ce samedi. Il travaillait dans les hauts fourneaux de Liège, dont la fermeture a été annoncée il y a deux ans jour pour jour.

Alain Vigneron, 45 ans, accuse dans sa lettre d’adieu le patron du géant de l’acier, Lakshmi Mittal, de lui avoir “tout pris”.

La direction de l’entreprise s’est dite “très affectée”, rappelant aussi qu’une aide psychologique avait été fournie au salarié. Le syndicat belge FGTB a pour sa part déclaré que Mittal avait “assassiné” Alain Vigneron.

Plus de 2.000 salariés sont concernés par les fermetures de sites sidérurgiques dans le bassin wallon.

En France, les deux derniers fourneaux de Lorraine, après un bras de fer de plusieurs mois, ont fermé en avril.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'UE s'attend à un transfert prochain de Ioulia Timochenko en Allemagne