DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La télévision statique de Glasvegas

Vous lisez:

La télévision statique de Glasvegas

Taille du texte Aa Aa

Ils ont tourné avec U2, les Kings of Leon et Oasis. Voici, dans la lignée des Libertines et des Artic Monkeys, Glasvegas, des écossais de Glasgow d’où le nom. Le groupe revient avec un nouvel album intitulé “Later when the TV turns to static” que l’on pourrait traduire par “Ensuite quand la télévision est devenue statique…”

Qu’est ce que James Allan a bien voulu dire dans ce titre : “C’est une chanson que j’ai écrite au sujet d’un endroit où il venait juste de se passer quelques chose, d’un chapitre tout juste fini avant d’en commencer un autre, de cet endroit entre deux, où nous attend l’inconnu, le mystère et cela peut être assez inquiétant”.

La jeune suédoise Jonna Lofgren qui tient la batterie a intégré cette bande des quatre en 2010 où elle a remplacé Caroline McKay. C’est son premier album avec Glasvegas mais pas de pression pour autant.

Jonna Lofgren : “Je n’ai pas ressenti de pression. Je ne sais si vous en ressentez une vous même. C’est juste la pression qu’on se met soi -même. On veut juste que ce soit un très bon album. Et personne venu de l’extérieur peut dire quoi que ce soit. Si le résultat nous convient alors c’est ça”.

Glasvegas est actuellement en train de tourner en Europe avec un petit passage en France, à Paris, début décembre.