DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Groupe des Six examine une proposition confidentielle de l'Iran à Genève

Vous lisez:

Le Groupe des Six examine une proposition confidentielle de l'Iran à Genève

Taille du texte Aa Aa

La première journée hier a été consacrée aux détails d’une offre de l’Iran sur la question du nucléaire qui n’a pas été rendue public. Elle se situe dans la droite ligne de l’ouverture affichée par le nouveau président iranien Rohani. Un optimisme prudent de part et d’autres mais, fait rare, une réunion directe a eu lieu hier soir entre les négociateurs iraniens et américains.

“Je pense que les négociations se passent bien, mais il est encore trop tôt pour juger si nous pouvons avoir une bonne conclusion ou non”, affirme le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Même tonalité du côté de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne, comme l’explique son porte-parole : “Nous avons entendu des Iraniens une volonté d‘être plus transparents, plus ouverts, afin de s’engager, mais il est évident que nous devons continuer les discussions pour voir ce qu’ils veulent exactement. Parce que pour l’instant il manque un peu de détails”, explique le porte-parole de Catherine Ashton.

Les négociations se poursuivent ce mercredi et un nouveau cycle est prévu d’ici un mois. Les Occidentaux soupçonnent l’Iran de chercher à se doter de l’arme atomique. Téhéran assure que son programme n’a que des visées pacifiques.

“Le premier jour des négociations aurait pu être aussi vain que les cinq autres cycles précédents mais les deux parties ont parlé d’une atmosphère très positive au cours des négociations et les Occidentaux ont souligné qu’ils étaient entrés dans des discussions techniques détaillées”, selon notre envoyé spécial à Genève, Ali May.