DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Négociations sur le nucléaire iranien : des signes d'ouverture à Genève


Suisse

Négociations sur le nucléaire iranien : des signes d'ouverture à Genève

Un prudent optimisme est de mise à l’issue de deux jours négociations sur le nucléaire iranien à Genève. Cette reprise des pourparlers entre les grandes puissances internationale et l’Iran a débouché sur un nouveau rendez-vous prévu les 7 et 8 novembre prochain. L’Iran a mis sur la table un plan dont les détails restent pour l’heure confidentiels.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, qui supervise les négociations a rappelé que le ministre des affaires étrangères iranien avait présenté les grandes ligne d’un plan qui constitue une “base de négociations qui sera attentivement considéré et qui constitue une importante contribution”.

Parmi les signes d’ouverture, Téhéran s’est montré disposé à autoriser à terme les visites surprise de ses installations nucléaires. Dans l’impasse depuis avril dernier, ces discussions semblent de nouveau sur les rails. Pour l’Iran l’objectif est de parvenir à un accord d’ici un an, qui déboucherait sur un allégement des sanctions qui touchent durement son économie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Etats-Unis : le grand retour du Tea Party