DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Leonarda : le ministre de l'Intérieur français sous le feu des critiques

Vous lisez:

Affaire Leonarda : le ministre de l'Intérieur français sous le feu des critiques

Taille du texte Aa Aa

Leonarda, une rom kosovare de 15 ans, est au coeur d’une polémique en France. Elle et sa famille ont été renvoyées de force au Kosovo après avoir été déboutées de toutes leurs demandes d’asile. Les conditions d’interpellation de la jeune fille, le 9 octobre dernier, ont soulevé l’indignation. Les policiers l’ont arrêté alors qu’elle était à bord d’un bus en sortie scolaire. Un souvenir traumatisant pour l’adolescente.

“Je me sentais mal et j’avais honte devant mes amis. J’avais vraiment honte parce que les autres me demandaient Et moi, là, je ne savais plus où j‘étais, je ne savais plus quoi dire, j’ai commencé à pleurer”, explique Leonarda.

Sous le feu des critiques dans son propre camp, le ministre de l’Intérieur socialiste, Manuel Valls a invoqué le respect du droit : “Quand on est débouté du droit d’asile et qu’on n’a plus de raison de rester sur notre sol, la loi s’applique et la loi c’est la reconduite à la frontière”, a-t-il déclaré.

Une enquête administrative a été ouverte hier et le Premier ministre a dû intervenir face à l’ampleur de la polémique : “S’il y a eu faute, l’arrêté de reconduite à la frontière sera annulé, cette famille reviendra pour que sa situation soit réexaminée”, a assuré Jean-Marc Ayrault à l’Assemblée.

Installée aujourd’hui à Mitrovica, Leonarda qui vivait depuis quatre ans en France, devrait être fixée sur son sort avant la fin de la semaine. Leonarda assure que sa “vie est en France” et refuse de concevoir son avenir au Kosovo.