DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les clusters, carrefours de l'excellence


business planet

Les clusters, carrefours de l'excellence

Les clusters sont aujourd’hui légion en Europe : on en compte plus de 1500. Certains sont particulièrement puissants, ont atteint une aura internationale et les PME qui en font partie affichent d’excellentes performances.

Au bord de la mer du Nord au Danemark, à Esbjerg, un cluster regroupant 280 entreprises a vu le jour dans le secteur des énergies offshore. Parmi ses premiers membres en date, une PME spécialisée dans la purification des systèmes liquides et de conversion du pétrole. En dix ans, la société a multiplié son nombre de salariés par cinq et a créé des filiales au Qatar, en Inde et au Mexique.

Pour son dirigeant, aucun doute : l’action très structurée du cluster qui réunit ses membres sous la forme de groupes de travail a eu un effet direct sur ses résultats. “Nous faisons partie d’un groupe sur l’internationalisation,” explique le directeur général d’Ocean Team Scandinavia, Jens Peter Thomsen, “mais aussi d’autres sur les contrats internationaux, sur les projets sous-marins et sur l‘énergie éolienne offshore.”

Jens Peter Thomsen participe également à des “journées-évènements B-to-B” qui ont lieu régulièrement à Esbjerg : “lors de ces évènements, on peut rencontrer jusqu‘à 17 personnes en une seule journée qu’il s’agisse de partenaires ou de clients du monde entier,” précise-t-il avant d’ajouter : “c’est très précieux pour une entreprise comme la nôtre.”

Pour se développer, la PME a donc bénéficié de l’action du cluster auquel elle appartient, une organisation très professionnelle, haut de gamme et très compétitive. Véritable référence pour la qualité de sa gestion et de ses services, ce cluster a reçu le “label or” dans le cadre de l’Initiative européenne pour l’Excellence des clusters. Il dispose notamment d’“ambassadeurs” dans les pays à fort potentiel de croissance et met en place de nombreux projets de développement thématiques. “Ces dix dernières années, nous avons initié ou organisé plus de 80 projets par exemple, pour la mise en place d’un réseau sur les projets sous-marins destinées aux entreprises spécialisées dans ce domaine,” indique Søren Dybdahl de Offshoreenergy.dk. “C’est un marché qui est en pleine expansion au Danemark,” souligne-t-il.

Les entreprises du cluster ont créé pas moins de 6000 emplois ces trois dernières années. Certaines affichent des chiffres d’affaires en hausse de près de 60%, essentiellement grâce à l’export. “Il y a 5 ou 10 ans, nous avions des entreprises qui ne travaillaient pas du tout à l’international,” se souvient Søren Dybdahl avant de lancer : “aujourd’hui, l’export représente peut-être 50 ou 60% des revenus de ces mêmes sociétés.”

Mais le mot de la fin revient à Jens Peter Thomsen, directeur général d’Ocean Team Scandinavia. Il nous confie ce qui pour lui, représente les clés du succés : “se focaliser sur les besoins de nos clients et grâce au cluster, rencontrer non seulement des gens, mais surtout les bonnes personnes.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

business planet

La coopérative, recette du succès