DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : pas de libération en vue pour les militants de Greenpeace

Vous lisez:

Russie : pas de libération en vue pour les militants de Greenpeace

Taille du texte Aa Aa

Cela fait maintenant un mois que trente activistes de Greenpeace sont incarcérés à Mourmansk pour avoir mené une opération coup de poing contre une plateforme pétrolière dans l’Arctique. Poursuivis pour piraterie, les prévenus risquent jusqu‘à 15 ans de prison. La justice russe a rejeté les demandes de remise en liberté sous caution formulées par plusieurs d’entre eux.

Des membres de Greenpeace sont autorisés à leur apporter de la nourriture et des vêtements. ‘‘Il n’ont pas assez de vêtements en prison’‘, dénonce Dmitry Artamonov, membre de l’ONG. ‘’ Quand ils ont été arrêtés, on leur a donné cinq minutes pour faire leurs affaires, en leur disant qu’ils seraient relâchés le lendemain. La plupart n‘étaient absolument pas préparés à de telles conditions de détention.’‘

Les militants écologistes ont reçu le soutien de onze lauréats du Nobel de la Paix, qui appellent le président russe Vladimir Poutine à faire cesser les poursuites. D’autres charges pourraient être retenues contre les activistes, car selon les enquêteurs, de la drogue aurait été retrouvée à bord de leur navire.