DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

WISE Awards : six projets éducatifs récompensés en 2013


learning world

WISE Awards : six projets éducatifs récompensés en 2013

En partenariat avec

Chaque année WISE, le Sommet mondial pour l’innovation dans l‘éducation décerne des prix à six projets éducatifs qui ont transformé des vies. Voici trois initiatives qui ont été récompensées.

Ouganda : promouvoir l‘égalité dans les écoles

Depuis 15 ans, l’Ouganda offre un enseignement primaire gratuit à tous les enfants. Dans les zones rurales, seul 20% des enfants du secondaire ont accès à une école publique, une situation difficile à changer dans l’immédiat faute de moyens.

L’ONG britannique Peas pour “Promouvoir l‘égalité dans les écoles africaines” a décidé de s’attaquer au problème. Pour son fondateur , John Rendell “L’idée était de créer des écoles accessibles financièrement pour les enfants des familles les plus démunies d’Ouganda et leur permettre de poursuivre leurs études après la primaire.” Et la moitié des places sont réservées aux filles.

www.peas.org.uk/about-us/peas-uganda
www.peas.org.uk/
www.peas.org.uk/node/373

Irlande : Alison, le premier MOOC

Alller à l‘école peut se révéler problématique, alors que dire d’une école virtuelle ? Comment vous sentiriez-vous si vous deviez vous connecter à un ordinateur chaque matin pour suivre un cours au lieu de prendre le ramassage scolaire ? En Irlande, le projet Alison offre aux étudiants un diplôme reconnu sur le marché de l’emploi.

A Galway en Irlande, Mike Feerick est un visionnaire et un pionnier.Son idée ? Créer des cours et des exercices en ligne gratuits, accessible à tous et dans le monde entier. Ainsi est né en 2007 le premier MOOC pour “Enseignement à distance et en ligne, ouvert à tous”. Une révolution dans le monde de l‘éducation.
Les utilisateurs peuvent même passer des examens en ligne pour des certificats reconnus par les professionnels.

alison.com/
en.wikipedia.org/wiki/ALISON_)
alison.com/news/ALISON-WINS-TOP-GLOBAL-EDUCATION-INNOVATION-AWARD

Maroc : préserver la culture berbère

Accéder à une bonne éducation dès la maternelle puis en primaire, c’est possible même dans des zones rurales isolées y compris en préservant les traditions et la culture locales. Le village marocain de Laazib, à deux heures de route de Casablanca possède une école Medersat où les enfants reçoivent un enseignement dans leur langue maternelle le berbère.

Cette école est financée par la fondation Medersat.com. Son objectif : faire tomber les barrières de la langue et permettre aux plus grands nombre d‘étudier. C’est aussi la première école à développer un programme en berbère au Maroc.

www.lnt.ma/societe/les-ecoles-medersat-com-fetent-leurs-premiers-bacheliers-55046.html
www.wise-qatar.org/content/medersatcom

Le choix de la rédaction

Prochain article

learning world

Le bénévolat, une expérience éducative ?