DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : la manne pétrolière de Libra

Vous lisez:

Brésil : la manne pétrolière de Libra

Taille du texte Aa Aa

Le gisement de Libra est situé en eaux très profondes dans le bassin de Santos au sud-est du Brésil à environ 180 kms de la côte atlantique bréslienne. En eaux très profondes c’est à dire à environ 5 kilomètres de profondeur.
Lundi, le ministre brésilien de l‘énergie et des mines a justifié les ventes de concessions offshore dans l’atlantique par le gouvernement brésilien.

“Nous ne privatisons pas le pétrole offshore du Brésil, a déclaré Edison Lobao. Au contraire, nous nous approprions l’immense richesse qui se trouve sous l’océan et à l’intérieur de la terre. Cette richesse ne nous servira à rien si elle reste oú elle est.

Les réserves en pétrole de la concession Libra sont comprises dans une fourchette qui va de 8 à 12 milliards de barils selon l’agence nationale brésilienne du pétrole.

La production future de Libra est anticipée à 1 million quatre cents mille barils par jour à l’horizon 2023.

Ce champ en eaux profondes de Libra va aussi nécessiter d‘énormes investissements. Le ministre de l‘énergie les chiffre à 80 milliards de dollars pour les dix prochaines années.

“Les retombées économiques pour l‘économie brésilienne seront très importantes”, a ajouté le ministre.
Libra représente un dixième de la superficie des réserves en eaux profondes Les réserves offshore totales représentent 15.000 kilomètres carrés.

Selon le cahier des charges, le pays recevra un peu plus de 40% du pétrole extrait dans l’atlantique. De quoi augmenter sensiblement la production pétrolière nationale et redresser les comptes publics du pays.