DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : accord record pour construire deux réacteurs nucléaires

Vous lisez:

Grande-Bretagne : accord record pour construire deux réacteurs nucléaires

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre britannique David Cameron, a fait ce lundi matin le déplacement à Hinkley Point, dans le sud-ouest du pays pour annoncer la nouvelle. Un accord a été trouvé pour construire deux réacteurs nucléaires de type EPR. Le Français EDF est le principal partenaire avec Areva et deux entreprises chinoises.

“Ce qui est intéressant, c’est que cette centrale ne sera pas financées par le contribuable, a estimé David Cameron. Nous n’allons pas détourner les recettes fiscales en faveur des lignes ferroviaires, des routes, des hôpitaux ou des écoles. En réalité, nous attirons les investisseurs étrangers, les entreprises françaises et chinoises qui vont mettre de l’argent dans nos infrastructures. C’est une bonne chose.”

Par ailleurs, le Premier ministre britannique s’est réjoui des effets de cet accord sur l‘économie du pays. 25 000 emplois seraient à la clé. Le projet devrait aussi aider Londres à remplir ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
La mise en service est prévue en 2023. La dernière centrale nucléaire en Grande-Bretagne avait été construite en 1995.

Cet accord intervient alors qu’une partie de l’opinion publique européenne reste très hostile à cette ressource d‘énergie. En Grande-Bretagne aussi, le projet d’Hinkley Point avait suscité des manifestations d’opposants comme ici en 2011.