DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La CEDH ordonne à Madrid de libérer une militante de l'ETA


Espagne

La CEDH ordonne à Madrid de libérer une militante de l'ETA

La Cour européenne des droits de l’homme a ordonné ce lundi à l’Espagne de libérer une militante de l’organisation séparatiste basque ETA. Motif : cette femme condamnée pour son implication dans des attentats terroristes commis dans les années 1980 aurait purgé une peine supérieure à celle qu’elle aurait dû subir selon la loi espagnole.

La détenue avait été condamnée à 3 000 ans de prison mais la durée avait été ramenée à 30 ans. Par le jeu des remises de peine, elle aurait dû recouvrer la liberté en 2008, ce que les autorités espagnoles lui ont refusé.

Cette décision de la Cour européenne des droits de l’homme fait craindre à Madrid de devoir libérer des dizaines d’autres détenus dans la même situation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce: Les faux parents de "l'ange blond" devant la justice