DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : "Aube dorée" privée du nerf de la guerre

Vous lisez:

Grèce : "Aube dorée" privée du nerf de la guerre

Taille du texte Aa Aa

Tôt ce matin, le parlement grec a décidé de priver le parti d’extrême droite “Aube dorée” de fonds publics. La disposition votée par 235 des 300 députés suspend les financements de l’Etat pour les partis politiques en cas d’inculpation de leurs dirigeants, pour participation à une organisation criminelle ou actes de terrorisme. En 2013, sur les 11 millions attribués aux partis politiques, plus de 870 000 euros étaient revenus à Aube dorée.
Alors la décision est insupportable pour Ilias Kasidiaris, député du parti fasciste :

“Cet amendement, qui réduit le financement de l’Etat pour Aube dorée, est illégal et anticonstitutionnel et aurait dû être jeté à la poubelle. La loi stipule que les partis politiques ont droit à un soutien financier de l’Etat pour l‘élection et leurs coûts d’exploitation.”

Depuis le meurtre d’un chanteur, tué mi-septembre par un sympathisant du parti, “Aube dorée” fait l’objet d’une traque politico-judiciaire. Plusieurs députés sont sous les verrous. Notamment le leader du mouvement, inculpé pour participation à un groupe terroriste.