DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : nouvelle baisse du chômage au troisième trimestre

Vous lisez:

Espagne : nouvelle baisse du chômage au troisième trimestre

Taille du texte Aa Aa

Il y avait toujours 26% de chômeurs en Espagne à la fin du troisième trimestre. Certes, c’est moins qu‘à la fin du trimestre précédent qui affichait 26,3%.

Mais les 72.800 demandeurs d’emplois de moins recensés par l’institut espagnol de la statistique fin septembre sont composés de 40.000 créations nettes d’emplois temporaires dans les services, et d’une baisse de 30.000 du nombre des demandeurs : des immigrés qui sont rentrés chez eux oú sont allés chercher du travail ailleurs.

“Ce que nous constatons au cours des derniers mois en Espagne c’est une stabilisation du marché du travail, mais pas une reprise. Les chiffres sont meilleurs mais cette amélioration, explique Francisco Sainz, analyste chez Ahorro Corporacion, n’est pas assez forte pour créer de l’emploi de façon significative. Et je crois que la reprise solide du marché de l’emploi se fera plus tard en Espagne vers 2015-2016”.

Selon les prévisions de la banque d’Espagne, l‘économie espagnole a renoué au troisième trimestre avec une faible croissance de 0,1%, insuffisante pour en espérer des créations d’emplois durables.

“D’un point de vue technique, explique Cristobal, avocat; nous sommes sortis de la récession mais dans l‘économie réelle, celle qui touche les gens dans la rue, on ne le ressent toujours pas, on espère que ce sera le cas un jour”….

Si à court terme la baisse du chômage est encourageante, les prévisions à plus long terme donnent 26,4% de chômage en 2014 pour la prévision de Bruxelles 27% pour celle du FMI et 28% pour l’OCDE.

Ces perspectives empêcheront, affirme la Banque d’Espagne une reprise de la consommation domestique : une des grandes sources de croissance.