DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La maire de Lampedusa presse l'UE d'agir sur l'immigration


monde

La maire de Lampedusa presse l'UE d'agir sur l'immigration

La maire de Lampedusa a fait le déplacement jusqu‘à Bruxelles. Accusant l’Union de détourner le regard sur la tragédie de l’immigration, Giusi Nicolini a insisté sur la nécessité de changer les règles du droit d’asile.

Une demande légitime selon le président du Parlement européen Martin Schultz, mais qui se heurte à la réalité de l’Union européenne : “Le principal obstacle c’est qu’il n’y a pas d’accord entre les 28 Etats membres. La position du Parlement européen est claire, mais qu’il s’agisse de la protection temporaire, de l’immigration légale ou de la politique d’asile, les opinions des 28 sont très hétérogènes.”

Mais pour Giusi Nicolini, l’Europe met en danger ses valeurs fondamentales en restant passive : “Il faut donner à ces gens la possibilité de ne plus mourrir parce qu’avec ces morts, c’est l’idée même de l’Europe qui fait naufrage en Méditerranée, dit-elle. (…) Vous avez tous vu ces bateaux, nous espérons qu’il y aura du changement, ne nous décevez pas.”

Madame Nicolini propose notamment de permettre aux migrants de soumettre leur demande d’asile dans les ambassades des pays de départ. Lampedusa est en première ligne face aux flux de clandestins. Avec des arrivées quotidiennes, ses capacités d’accueils sont depuis longtemps saturées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Immigration : les pays en première ligne n'attendent rien du sommet européen